France: Un plan d’investissement de 57 milliards d’euros

0

PARIS (Reuters)

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté lundi un plan d‘investissement de 57 milliards d‘euros d‘ici la fin du quinquennat pour lutter contre le chômage de masse, accélérer la transition énergétique et stimuler l‘innovation.

Ce plan n‘aura pas d‘effet sur le déficit public, assure le gouvernement, qui entend utiliser des instruments comme des prêts, des fonds propres ou des fonds de garantie (pour un montant de 11 milliards d‘euros), notamment grâce à la mobilisation de la Caisse des dépôts.

Il prévoit aussi une réorientation d‘investissements existants pour 12 milliards d‘euros et comprend les dix milliards d‘euros correspondant au troisième programme d‘investissements d‘avenir (PIA 3).

Les 24 milliards d‘euros de nouvelles mesures à impact budgétaire ont déjà été intégrées dans la trajectoire des finances publiques pour le quinquennat.

L’économiste Jean Pisani-Ferry, architecte de ce plan d‘investissement après avoir coordonné le programme d‘Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, a précisé que l‘objectif était de faire baisser d‘un point le taux de chômage structurel.

Ce plan sera mis en oeuvre progressivement à partir de 2018, avec des montants d‘investissements atteignant leur maximum en 2020 et 2021.

Dans le détail, 20 milliards d‘euros seront consacrés à l‘accélération de la transition écologique (dont quatre milliards dans les transports), 15 milliards à la formation, 13 milliards à l‘innovation (dont cinq milliards dans l‘agriculture) et neuf milliards à la modernisation et la transformation numérique de l‘Etat et des administrations publiques (dont cinq milliards pour le système de santé).

Ce plan d‘investissement “ne sera (…) pas un PIA 4”, est-il souligné dans le rapport remis par Jean Pisani-Ferry à Edouard Philippe.

Sa gestion ne sera plus assurée par le Commissariat général à l’investissement. Les moyens correspondants seront inscrits dans les crédits des ministères, qui devront en contrepartie assurer la sélection, le suivi et l’évaluation des projets et s‘assurer de la cohérence des investissements effectués avec les réformes qu‘ils mettent en oeuvre.

commentaires
Loading...